L’insuffisance veineuse : comment l’anticiper et la traiter?
Blog nutrition santé » Santé et bien être » L’insuffisance veineuse : comment l’anticiper et la traiter?

L’insuffisance veineuse : comment l’anticiper et la traiter?

Les maladies veineuses sont courantes, surtout présentes chez les femmes, et elles sont reconnaissables par des symptômes comme des jambes lourdes, les chevilles qui enflent ou encore des œdèmes.  Ces signes apparaissent lorsque la pression du sang dans les veines n’est plus assez forte : on parle d’insuffisance veineuse et on constate alors différentes pathologies comme les varices ou les thromboses. Afin de prévenir ces maladies et inconforts, il convient d’avoir une bonne hygiène de vie et lorsque l’on ne peut pas éviter leurs apparitions, il existe des dispositifs pour soulager les symptômes. Dans cet article, on vous explique comment prévenir l’insuffisance veineuse e la traiter.

L’insuffisance veineuse : comment la prévenir?

L’insuffisance veineuse touche environ 18 millions de Français, il s’agit donc d’une affection courante qui se présente sous forme de varice. Un écho doppler va confirmer l’examen clinique en mettant en évidence la dilatation de la veine. On les retrouve souvent aux niveaux des jambes mais vous pouvez également en avoir au niveau de la vulve ou de l’anus : elle est alors appelé hémorroïde.

Il existe des solutions pour prévenir les varices et retarder leur apparition : nous vous les listons ci dessous.

Porter des bas de contention

Les bas de contention vont comprimer la jambe afin d’améliorer le retour veineux, facilitant la circulation sanguine. La contention se présente sous forme de chaussettes, bas ou collants selon les besoins du patient. Le principe de ce vêtement est d’avoir une compression dite « dégressive » : il sera très comprimé en bas et moins comprimé en haut. Il faut donc bien placer le bas ou le collant sur votre jambe pour obtenir une efficacité optimale sous peine qu’il soit inconfortable et douloureux.

Tout le monde peut porter un bas de contention : l’âge n’est pas un critère. On voit fréquemment des femmes enceintes avoir durant leur grossesse une insuffisance veineuse avec des jambes lourdes, gonflées, la contention est alors indispensable.

Rappelons que les personnes qui prennent souvent l’avion peuvent elles aussi porter ce vêtement pour prévenir l’insuffisance veineuse, la phlébite…

Les bas de contention vont donc se porter pour prévenir l’apparition d’une insuffisance veineuse mais également lors de longs trajets (voiture, avion) pour se sentir plus confortable et éviter les jambes lourdes ou alors après une opération chirurgicale pour éviter les phlébites, les caillots sanguins.

Les bas de contention se trouvent en pharmacie et seront délivrés sur prescription médicale. Les bas de contention sont réalisés sur mesure afin qu’ils soient parfaitement efficaces. Votre pharmacien prendra donc les mesures de vos jambes pour faire faire le bas de contention.

Avoir une activité physique régulière

L’activité physique permet de stimuler le retour veineux et donc d’améliorer la circulation sanguine. Il est donc indispensable de bouger souvent dans la journée mais aussi de pratiquer une activité sportive régulière.

Lorsque vous êtes assis ou allongé il est préférable de ne pas croiser les jambes afin de ne pas gêner la circulation du sang.

Avoir une alimentation équilibrée

L’alimentation va conditionner l’état de vos veines et peut favoriser l’apparition de pathologies comme la thrombose par exemple. Il faut veiller à apporter suffisamment de fibres alimentaires végétales lors de vos repas car ces dernières stimulent le transit et évitent la constipation qui peut augmenter la pression dans les veines.

Il faut également éviter une surconsommation de sel qui favorise les œdèmes et donc une insuffisance veineuse.

Les règles de vie quotidiennes

Certaines habitudes sont à prendre pour prévenir l’insuffisance veineuse au quotidien comme :

  • Surélever les jambes en fin de journée ou lorsque vous avez un sensation de « jambes lourdes« 
  • Passer de l’eau froide sur ses jambes
  • Arrêter le tabac
  • Diminuer sa consommation d’alcool

Toutes ces petites actions quotidiennes vont aider et soulager votre circulation sanguine. Parfois ca n’est pas suffisant et l’insuffisance veineuse apparait, souvent sous forme de varice. Un traitement médical sera alors indispensable.

Le traitement de l’insuffisance veineuse

Lorsque le diagnostic est posé et que vous souffrez d’une varice, votre médecin va pouvoir vous proposer des solutions pour traiter cette affection. Selon la taille de la varice voici les traitements:

  • La contention : au quotidien, sous forme de chaussettes, bas, collants. Elle permet de diminuer les œdèmes et améliore le retour veineux
  • Les veino-toniques : traitement médical par voie orale
  • La sclérothérapie : la sclérose de veines est possible pour les petites varices. Il s’agit d’injecter un produit dans la veine dilatée
  • La chirurgie : lorsque les traitements ne sont pas suffisants. Elle consiste à enlever les parties atteintes de la veine

L’activité physique régulière ainsi qu’une alimentation équilibrée sont nécessaires en complément de tout traitement médicamenteux.  Il est indispensable de consulter un médecin lorsque vous ressentez certains signes physiques comme les jambes lourdes, un gonflement des membres inferieurs ou des veines particulièrement apparentes sur vos jambes et/ou des hémorroïdes fréquentes.

Le professionnel de santé fera alors un diagnostic puis des examens complémentaires qui viendront le confirmer. Il est indispensable de soigner correctement ce genre de pathologie car les complications peuvent être graves : embolie pulmonaire ou phlébite. La prévention est alors le meilleur moyen de contrôler ces affections et d’éviter ces complications dangereuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.