Les méthodes d’accompagnement en perte de poids
Blog nutrition santé » Santé et bien être » Les méthodes d’accompagnement en perte de poids

Les méthodes d’accompagnement en perte de poids

Plusieurs raisons peuvent pousser une personne à se lancer dans un programme de perte de poids. Que ce soit d’ordre physique ou pour éliminer un aliment suite à un diagnostic d’allergie, mieux vaut se faire accompagner par un professionnel. Tour d’horizon des essentiels à savoir sur le sujet pour exercer dans le domaine de l’accompagnement en perte de poids.

Les formations à suivre pour devenir diététicien

Un diététicien est un technicien de l’alimentation qui travaille dans le même champ qu’un nutritionniste. Il doit avoir fait au moins deux ans d’études paramédicales. Toutefois, ils ne sont pas habilités à la prescription d’un traitement médicamenteux. Le diététicien-nutritionniste est le seul professionnel spécialisé dans l’alimentation et la santé. Il est reconnu par l’État et détient un diplôme de l’éducation nationale qui en atteste. Par ailleurs, la loi définit son exercice ainsi que son titre.

Le BTS diététique par correspondance

Vous pouvez entre autres, opter pour un BTS diététique par correspondance si vous souhaitez travailler dans le monde de la nutrition. Cette formation diplômante et professionnalisante est courte et s’adapte à votre rythme tout en étant complète. Elle vous permet d’obtenir un diplôme d’État de niveau Bac+2. Ce cursus est proposé à ceux qui veulent devenir des professionnels de la nutrition. Vous deviendrez par la suite diététicien ou expert dans des organismes privés ou publics. Ces derniers sont entre autres des maisons de retraite, des centres sportifs, des entreprises d’industrie agroalimentaire ou des établissements scolaires. Ces métiers sont particulièrement porteurs.

Les essentiels à savoir sur le BTS diététique

Le BTS diététique comprend :

  • quatre épreuves écrites (biochimie/physiologie, connaissance des aliments, économie/gestion et bases physiopathologiques de la diététique) ;
  • une épreuve professionnelle qui n’est autre qu’une étude de cas et une mise en œuvre culinaire ;
  • une épreuve orale incluant une présentation et une soutenance de mémoire. Elle se base sur les stages de 20 semaines (en restauration collective, thérapeutique et optionnel) effectués durant la formation. Une épreuve de langue étrangère est également proposée, mais elle est facultative.

L’enseignement à distance et ses avantages

Le BTS diététique par correspondance fonctionne autour d’enseignements spécifiques et généraux. Le premier est axé sur les domaines scientifiques directement liés à la diététique. Ils incluent la nutrition, l’hygiène, les aliments, la biochimie, les techniques culinaires et la connaissance des régimes alimentaires ainsi que la biologie et la microbiologie. Quant à l’enseignement général, il fournit des bases indispensables à toutes les professions (langue vivante, économie ou français et sciences humaines). Les cours par correspondance sont envoyés en format numérique ou papier. Ils garantissent de la souplesse dans l’organisation de votre travail personnel. Il convient si vous avez un emploi du temps chargé ou si vous êtes trop éloigné des centres d’étude.

Le point sur la perte de poids et la nécessité de l’accompagnement

Les raisons d’une prise de poids sont bien souvent liées à une augmentation de la sédentarité, une alimentation excédentaire, l’arrêt du tabagisme ou à une mauvaise nutrition. Au lieu de multiplier les crèmes amincissantes et les régimes miracles, mieux vaut se tourner vers un professionnel capable d’un accompagnement sérieux. Si vous souhaitez vous orienter vers ce type de métier, nous vous conseillons de suivre une formation adéquate.

À quel moment faut-il perdre du poids ?

La perte de poids est nécessaire dans divers cas. Il est possible d’entamer un programme en cas d’excès de poids qui peut nuire à votre bien-être général ou à votre santé. Dans le second cas, un simple régime diététique ne suffit pas. Des approches combinées et globales seront plus efficaces et l’accompagnement du patient est déterminant. À titre d’exemple, un coach créera un programme comprenant des séances de sport sur mesure ainsi que des conseils alimentaires.

Pourquoi se faire accompagner durant un régime ?

Suivre un régime dans le but de perdre du poids est loin d’être une pratique anodine. En effet, mieux vaut éviter de négliger le risque d’apparition de conséquences plus ou moins dangereuses pour la santé. Les risques sont notamment d’ordre psychologique, comportemental, biologique ou clinique. Dans ce cadre, il est conseillé de se faire accompagner par un médecin spécialisé. Ainsi, le patient concerné bénéficie d’une présence physique stimulante et motivante à ses côtés.

coach en minceur lors d'un entretien

Les professionnels de l’accompagnement

Les patients souhaitant perdre efficacement et sainement du poids ont le choix entre un suivi par un nutritionniste ou un diététicien. Ces deux professionnels de la nutrition ont pour vocation de proposer aux patients un régime alimentaire adapté à leurs besoins. Si vous travaillez dans ce domaine, vous devrez tenir compte des raisons qui les ont poussés à venir vous voir. Prenez en considération également les différents paramètres que sont le sexe, l’âge, le mode de vie ou la morphologie.

Le coach sportif

Un régime doit être accompagné des meilleures pratiques sportives et le coach sportif est d’une aide précieuse pour les patients qui ont du mal à se lancer seul. Ce professionnel présente l’avantage de pouvoir se déplacer à domicile. Il prépare un programme d’exercices adaptés aux besoins de perte de poids, mais aussi au corps. Le coach sportif propose un accompagnement et des programmes permettant de perdre de la graisse à des endroits ciblés (cuisses, bras, etc.) ou sur l’ensemble du corps. Il doit être capable de répondre aux questions du patient, de lui donner des objectifs raisonnables à atteindre, de le motiver et de lui proposer un programme personnalisé.

Le nutritionniste

Un nutritionniste a suivi une formation et possède un diplôme en nutrition. Pour exercer son métier, il doit avoir réalisé au moins huit années d’études médicales. Il est en mesure de prescrire des médicaments amaigrissants. La consultation de ce professionnel est recommandée en cas de diabète ou d’obésité accompagnée d’une hypertension. Le nutritionniste crée des régimes adaptés aux caractéristiques personnelles de chacun. Par ailleurs, le suivi d’un régime jusqu’au bout demande de la rigueur de la part du patient. Ce professionnel n’est en aucun cas médecin et il n’existe pas de diplôme de nutritionniste, car cette profession n’est pas réglementée. Durant leur parcours universitaire, les nutritionnistes ont suivi un module de nutrition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *