La Blemmophobie : peur du regard et du jugement des autres

La Blemmophobie : peur du regard et du jugement des autres

La Blemmophobie : peur du regard et du jugement des autres
4 (80%) 1 vote

La blemmophobie est la peur du regard des autres. Cette peur peut s’exprimer sur différents plans : peur de parler en public, d’être vu dans son inimité, peur de faire des choses devant d’autres personnes…

Au delà de la simple timidité, elle est une réelle phobie qui paralyse la personne touchée. Elle devient souvent incapable d’agir : on ne peut alors plus parler, on ne peut pas être acteur dans un groupe et encore moins imposer son point de vue. La phobie peut toucher sur le plan physique également, on n’accepte pas le regard des autres. La plage ou la piscine sont très difficiles voir impossible à gérer ou bien les soins du corps, même si ils sont effectués par des professionnels. Pour résumer : la vie collective et sociale devient un enfer.

Causes de la blemmophobie

blemmophobie : peur du regardIl s’agit d’un manque de confiance en soi avec une image de son corps modifié.

Les personnes souffrant de blemmophobie ne se voient pas telles qu’elles sont : elles ont une image déformée de leur propre corps. Elles ne s’acceptent pas physiquement et ne peuvent donc pas imaginer que quelqu’un d’autre puisse le faire.

Le regard de l’autre devient alors insupportable : elles imaginent ce que vont penser ces personnes d’elles, de leur corps. Elles ont aussi souvent peur de décevoir ou de ne pas plaire aux autres.
Ces sentiments interviennent à n’importe quel moment : peut importe les lieux, les situations, peut importe si elles sont habillées ou dévêtues et peut importe le public en face d’elles. Ces lieux, ces situations sont donc évitées le plus possible par les personnes souffrant de cette phobie.
On remarque qu’elles deviennent méfiantes vis à vis des gens, voir dans certains cas agressives. Ce comportement est la résultante de leur mal-être.  Cette phobie commence souvent à l’adolescence lorsque le schéma corporel change. Il devient alors difficile de s’accepter et on perd complètement confiance en soi et ce syndrome peut perdurer à l’âge adulte pour certains.

Conséquences

Cette peur du regard de l’autre amène ces personnes à ne plus avoir d’activité de groupe. La vie sociale devient de plus en plus limité voire inexistante. Les blemmophobes s’isolent progressivement. Ils peuvent même arrêter de voir leur relations amicales car le regard de l’autre devient trop pesant. Toutes ces peurs prennent le pas sur la raison.

L’anxiété que génère ce trouble est bien réel et très handicapant. De ce fait, les blemmophobes passent souvent pour des personnes désagréables, agressives. Il n’en est rien : ce sont les angoisses qui ressortent et c’est également un moyen pour eux de se protéger.
Ces personnes peuvent êtres aussi susceptibles. En effet, la moindre réflexion va être interprétée négativement et donc blessante. Le blemmophobe ne sait pas dire non, il a trop peur du regard de l’autre et de déplaire si il refuse quoique se soit.

Ces personnes ne sont pas heureuses, elles ne s’autorisent pas ou peu de plaisir et sont souvent tristes car elles ne peuvent pas réaliser ce qu’elles veulent.

Fleurs de Bach et blémmophobie

Rappel sur les fleurs de Bach

Une méthode efficace pour accompagner les blemmophobes est la prise de fleurs de Bach. Les fleurs de Bach sont des élixirs floraux qui agissent sur nos émotions.
Sous forme de gouttes, les fleurs de Bach ont la capacité de stimuler les émotions positives. Par exemple, si on ressent un certain type de peur, on peut prendre la fleur de Bach qui s’appelle Mimulus : elle aura la capacité de stimuler le courage qui se trouve en nous. Ainsi, nous ne ressentiront plus la peur en question.
Il existe 38 fleurs de Bach différentes pour traiter 38 émotions négatives et leur subtilités. A chaque émotion correspond une fleur de Bach. Ainsi, nous pouvons faire des mélanges et composer des flacons contenant jusqu’à 7 fleurs de Bach et ainsi couvrir un panel émotionnel (les mélanges et conseils doivent être faits par un professionnel).

Fleurs de Bach contre la blemmophobie

Dans le cadre de la blemmophobie, il ressort plusieurs émotions :

  • le manque de confiance en soi
  • La peur du regard de l’autre
  • l’inacceptation de son physique
  • l’anxiété
  • le fait de ne pas savoir pas dire non
  • agressivité, peur de ne pas être aimé, accepté, se sent blessé ou attaqué par les paroles des autres

Sur ce postulat (un diagnostique complet doit être établit par un professionnel car chaque blémmophobe est différent), les fleurs de bach les plus adaptées sont :

  • Larch : elle permettra de retrouver confiance en soi, assurance.
  • Mimulus : elle apportera le courage face à une peur identifiée telle que la peur du regard de l’autre. Gère également l’anxiété.
  • Crab Apple : acceptation de son image corporelle
  • Centaury : On apprend à dire non et a faire accepter ses propres idées.
  • Holly : l’agressivité fait place à a douceur, à la tolérance, à la confiance en soi.

Vidéos traitant du sujet

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *