5 mauvaises habitudes à perdre pour prendre soin de sa prostate
Blog nutrition santé » Santé et bien être » 5 mauvaises habitudes à perdre pour prendre soin de sa prostate

5 mauvaises habitudes à perdre pour prendre soin de sa prostate

La prostate est un organe essentiel au bon fonctionnement de l’appareil reproducteur et urinaire de l’homme. Malheureusement, c’est aussi la première cause de cancer chez les seniors du monde entier. Il faut donc prendre soin de sa prostate et en prendre soin le plus tôt possible pour limiter les risques de cancer. Voici donc 5 mauvaises habitudes à bannir absolument.

Se retenir d’uriner

Se retenir d’uriner peut provoquer et aggraver les prostatites, c’est-à-dire des petites infections de la prostate. Beaucoup d’études semblent avoir prouvé que ces infections jouent un rôle non négligeable dans les risques de cancer de la prostate. Se retenir d’uriner est donc toujours une mauvaise idée.
Si vous faites des prostatites à répétition, consultez un médecin pour gérer ce problème.

Trop boire le soir

Trop boire le soir vous donnera envie d’uriner pendant la nuit. Or, votre corps préférera se retenir plutôt que de vous réveiller, ce qui rejoint le premier problème. Pour ceux qui souffrent déjà de problèmes à la prostate qui les forcent à se lever souvent la nuit pour uriner, il ne faut pas non plus s’assoiffer pour préserver son sommeil.
Mieux vaut se tourner vers un remède naturel pour la prostate qui réduira les mictions nocturnes.

Manger trop de viande

La viande, surtout rouge, est déjà connue pour son impact sur le colon et son implication dans le cancer colorectal (deuxième cancer le plus courant chez l’homme). Ce que l’on sait moins, c’est que la viande rouge et la charcuterie ont également un fort impact sur la santé de la prostate.
Les toxines qu’elles contiennent s’y stockent et peuvent favoriser l’apparition d’un cancer de la prostate. Il est donc conseillé de réduire au minimum sa consommation, voie de la cesser.

Boire trop de thé ou de café

Le thé et le café, tout comme l’alcool et les épices sont déconseillés pour les personnes qui souffrent de la prostate. Ce sont des substances qui irritent la vessie et qui sont extrêmement diurétiques.
Résultat, elles augmentent le besoin d’uriner, poussent à se retenir et stimulent la prostate plus que nécessaire.

Ne pas faire assez de sport

La vie de sédentaire est mauvaise pour notre corps et elle a de nombreux impacts sur lui. La prostate n’est qu’un des organes qui en souffrent parmi tant d’autres.
À l’inverse, il a été prouvé qu’une activité physique régulière et une vie en mouvement permettaient de réduire considérablement les risques de cancers de la prostate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *