Comment savoir si je suis bien enceinte?
Blog nutrition santé » Santé et bien être » Comment savoir si je suis bien enceinte?

Comment savoir si je suis bien enceinte?

Lorsque l’on a envie d’avoir un enfant, on scrute tous les signes physiques qui pourraient nous indiquer une possible grossesse. On ne sait pas toujours quels sont les symptômes qui pourraient nous mettre sur la voie ou ceux qui n’ont rien a voir d’autant plus qu’ils peuvent varier d’une femme à l’autre. Certaines auront plusieurs signes qui va vite les alerter et d’autres aucun : vous comprendrez donc qu’ils ne sont pas surs à 100% pour conclure à une grossesse. Ils vous mettront la puce à l’oreille et vous inviteront à aller faire un test de grossesse pour confirmer vos doutes.

Un peu de théorie : les changements intérieurs

Les changements physiques, quels qu’ils soient, arrivent à cause des hormones que secrètent le corps en cas de grossesse. En début de grossesse, l’hormone HCG fait son apparition : Gonade Chorionique Humaine. Lorsque l’œuf se fixe à l’utérus la  production de HCG se déclenche  : c’est la nidation.
Elle maintien la sécrétion du corps jaune ce qui évite le retour des règles et permet la survie de l’œuf. Elle augmente progressivement au cours des premières semaines et diminue au fur et à mesure jusqu’à l’accouchement. Elle est à son pic lors des trois premiers mois de grossesse.

La progestérone et l’œstrogène sont produites dans les ovaires par le corps jaune pour fixer l’œuf. Elles modifient la paroi de l’utérus au fur et à mesure de la grossesse pour accueillir l’embryon.  L’ocytocine est secrétée lorsque l’enfant est sur le point d’arriver et la mère sur le point d’accoucher. C’est une hormone d’attachement entre la mère et l’enfant. Elle permet également a avoir moins mal lors des contractions. Enfin,  la prolactine : c’est l’hormone qui permet la sécrétion de lait maternel. Elle est secrétée à partir de l’accouchement et à chaque fois que le bébé tire le lait au sein de sa mère.

La femme enceinte suit donc un bouleversement hormonal qui peut provoquer l’apparition de certains symptômes nous indiquant une grossesse.

Les symptômes les plus fréquents d’une grossesse

On a tous entendu parlé dans notre entourage de femmes enceintes qui ressentent des choses particulières ou encore qui ont un comportement inhabituel pendant qu’elles portent leur enfant. Gardez en tête que certaines femmes n’observent aucun bouleversement, l’absence de transformation, quelle qu’elle soit ne signifie pas que vous n’êtes pas enceinte.

Voici les signes les plus répandus :

  • Aménorrhée : l’absence de règles doit vous faire penser à une grossesse. Un retard est toute fois possible lors de stress ou encore chez les femmes qui ont des cycles irréguliers.
  • Gonflement, sensibilité, douleur dans les seins ou encore les mamelon qui foncent. La grossesse implique une modification de la glande mammaire ce qui rend les seins sensibles voir douloureux. Bien souvent, leur taille augmente du fait de l’activité de la glande mammaire. L’hormone HCG modifie la couleur du mamelon.
  • Nausées, vomissement : beaucoup de femmes sont dérangées par ces signes physique qui peuvent survenir dès le début de la grossesse. C’est l’hormone HCG qui est responsable de ces troubles et s’estompent peut à peut après le premier trimestre, lorsque le taux hormonal baisse. Certaines femmes peuvent ressentir un dégout pour certains aliment.
  • Température plus élevée : la progestérone augmente la température corporelle durant la grossesse, si votre température après votre jour d’ovulation reste élevée, alors vous pouvez penser à une grossesse.
  • Vertiges : ils apparaissent lorsque la femme est sujette à une anémie de grossesse, c’est un manque de fer. C’est pour cette raison que la plupart des femmes sont complémentés en fer en début de grossesse.
  • Besoins fréquents d’uriner : en début de grossesse, la femme peut avoir beaucoup plus envie d’uriner. Vous me direz que l’embryon est encore petit pour appuyer sur la vessie et vous aurez raison. Cette envie lors du premier trimestre est provoquée par la forte activité hormonale.
  • Douleurs abdominales : la femme enceinte peut être exposée à une constipation pendant la grossesse. Certaines femmes auront des remontées acides, des aigreurs d’estomac ou encore des ballonnements.
  • Aversions pour les odeurs, les parfums : des femmes ne pourront plus sentir certaines odeurs ou parfums sans ressentir un profond dégout, des nausées voir même des vomissements.
  • Changement d’appétit : perte ou augmentation selon les femmes
  • Fatigue : lors d’un début de grossesse, le femme est épuisée à cause de la production de progestérone. Cet effet se dissipe après le premier trimestre.
  • Émotivité : Grande tristesse ou sentiment d’euphorie vont ponctuer les journées des  femmes enceintes et surtout en début de grossesse lorsque toutes les hormones envahissent leur corps. La femme sera plus sensible qu’à l’habituel et c’est normal. Il ne faut pas trouver de raison particulière à ces changements et sautes d’humeurs si ce n’est la grossesse en elle même.
  • Fringales : les envies de fraises ou tout autre aliment ne sont pas qu’un mythe. Le corps de la femme enceinte a de nouveaux besoins et il saura parfaitement se faire comprendre à l’aide d’envies irrépressibles pour certaines aliments. Il faut alors s’écouter et consommer ce dont nous avons besoin. Faites le distinguo entre un besoin et une excuse pour être encore plus gourmande!

Alors, comment savoir précisément si je suis enceinte?

Le corps de la femme subit un bouleversement lors d’une grossesse. Tous ces changements nous sont traduits physiquement par des signes inhabituels et facilement identifiables.
Pour déterminer précisément et être certaine que vous portez la vie, vous pouvez faire :

  • Un test de grossesse classique : test urinaire efficace après quelques jours de retard de règles
  •  un dosage sanguine du taux de HCG dans le sang (prise de sang). L’hormone est détectable au bout d’une dizaine de jours de grossesse.

Si l’un de ces deux tests est positif, vous devez prendre rendez vous avec votre médecin afin qu’il confirme le résultat et qu’il vous prescrive les vitamines nécessaires pour vous et le fœtus.

Il se peut que vous n’ayez pas de signes particuliers et que vous continuiez d’avoir des saignements, provoqués par la nidation du fœtus dans l’utérus. Il est alors nécessaire de faire un test pour savoir si vous êtes enceinte ou non.
N’hésitez pas a demander conseil auprès de votre médecin ou de votre gynécologue, il saura vous guider et vous orienter dans votre démarche.
Si vous fumez, c’est l’heure d’arrêter et de gentiment commencer à vous intéresser aux garanties de votre mutuelle complémentaire qu’il faudra réajuster pour vous et votre bébé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *