Comment bien manger après un jeun ou une diète?

Comment bien manger après un jeun ou une diète?

Comment bien manger après un jeun ou une diète?
4 (80%) 1 vote

Il y a des périodes où nous mettons à rude épreuve notre tube digestif, que ce soit dans un sens ou dans un autre : les excès pendants les périodes fêtes ou les périodes de jeun, maladie (gastro entérite par exemple) où nous le sous-sollicitons pendant plusieurs jours. Peu importe la raison, une fois cette période achevée, la faim de retour : l’envie de sauter sur tout ce qu’on a sous les yeux est inévitable! Je vous donne dans cet articles quelques conseils pour bien réintégrer la nourriture après une diète.

Le jeun

Le jeun, lorsqu’il est décidé et réalisé dans les règles de l’art, permet de nettoyer le corps, de remettre tous les métabolismes -qui sont utiles au bon fonctionnement de l’organisme- à zéro et de repartir sur de bonnes bases et plein d’énergie! Je vous conseille donc d’essayé un jour, supervisé par un professionnel : un jeun ne s’entreprend pas n’importe comment et doit être adapté à vous, sans contre indication en fonction de votre état de santé. Sachez que si vous ne voulez pas perdre les aspects positifs de cet acte, la ré-alimentation qui va suivre derrière est toute aussi importante! Le jeun n’est pas fait pour maigrir, contrairement à ce que beaucoup pensent : si vous souhaitez perdre du poids contactez un professionnel de la nutrition et faites de l’exercice. A ce sujet, je vous invite à découvrir un témoignage sur le blog sport-et-declic : 5 kgs perdus en 2 semaines!

Si après un jeun d’au moins 24 heures vous vous ruez sur les aliments, vous aurez sans doute quelques mauvaises surprises! En effet, le corps doit s’habituer à nouveau à recevoir des aliments en lui. Si on l’inonde d’un coup, on risque :

  • Des crampes d’estomac
  • Des spasmes intestinaux
  • Des diarrhées dans certains cas

Vous l’aurez compris, il faut aller très progressivement et introduire petit à petit les aliments pour ne pas brusquer votre tube digestif et ne pas en souffrir! On dit qu’on l’épargne au niveau digestif.

Réintroduction des aliments après le jeun

Je vous donne ci dessous une exemple de réintroduction des aliments de manière progressive : bien-sur, ce type de régime devrait être adapté à chaque profil.

Dans un premier temps, vous allez pouvoir consommer des bouillons : on va faire cuire des légumes et on pourra récupérer le jus dans lequel les légumes ont cuit pour le consommer. Rien de bien excitant après un jeun vous allez me dire mais c’est bien tout ce que le corps peut supporter dans un premier temps.
On lui apporte ainsi par petite dose des vitamines et minéraux, qui vont refaire fonctionner les métabolismes liés à la digestion (réactions chimiques lorsque l’on mange).

Le deuxième jour, vous pourrez réintroduire les jus de légumes voire des légumes si vous tolérez bien ces apports.

Le troisième jour, les fruits font leur apparition. Préférez les jus et les fruits cuits (compote).

Le quatrième jour, vous pouvez consommer des légumes secs (légumineuses) : lentilles, pois, haricots secs, fèves…

Le cinquième jour, vous pouvez introduire les graisses végétales : vous ajouterez à vos préparations les huiles.

Le sixième jour, les produits céréaliers font leur retour (riz, pâte, semoule, pain…).

Enfin, le septième jour, vous pouvez consommer des sources de protéine : viande ou poisson ou œuf, produits laitiers.

Tout doit se faire dans des quantités raisonnables. Plus vous mangerez par petites portions, plus votre digestion sera facile.
Il vaut mieux faire plusieurs petits  repas (5 par jour) que trois gros. Préférez également la qualité de vos aliments à la quantité. Buvez beaucoup d’eau et évitez les substances agressives pour le corps : alcool, tabac, café…

Si le jeun est « forcé » alors vous aurez conscience qu’il faut y aller tout en douceur pour ne agresser votre corps lorsque l’appétit est de retour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *