Quelles sont les symptômes de carences nutritionnelles?
Blog nutrition santé » Dietetique » Quelles sont les symptômes de carences nutritionnelles?

Quelles sont les symptômes de carences nutritionnelles?

Une carence nutritionnelle peut survenir lorsque nous n’apportons pas tous les éléments essentiels à notre corps ou encore dans le cas d’une maladie qui touche le tube digestif, lors de stress quotidien et prolongé ou bien dans le cadre d’une grossesse. La carence peut, en général, se traiter avec le retour à une alimentation équilibrée ou encore des compléments alimentaires pour aider l’organisme à refaire ses stocks. On fait le point dans cet article.

Qu’est-ce qu’une carence alimentaire?

La carence apparait lorsqu’un nutriment ou un micro-nutriment indispensable au bon fonctionnement du corps est insuffisant. La carence d’un nutriment correspond à un apport trop faible en protéine, lipide ou glucide. La carence en micro-nutriments s’exprime par un manque en vitamines ou minéraux et peut se classer en deux catégories :

  • carence nutritive marginale : la carence va limiter les fonctionnalités du corps mais reste sans danger vital. Cette situation est réversible dès lors que l’alimentation redevient équilibrée.
  • carence nutritive absolue : elle se produit lorsqu’il n’y a quasiment plus ou pas d’apport nutritif, les fonctions vitales de bases ne sont donc plus assurées.

Ce sont les Apports Nutritionnels Conseillés (NDLR : A.N.C.) qui vont déterminer les quantités de nutriments et de micro-nutriments que le corps doit adsorber pour fonctionner parfaitement. On estime la carence dès lors que les 2/3 des ANC ne sont pas absorbés par la personne pour un nutriment ou micro-nutriment.

Raisons conduisant à une carence nutritionnelle :

  • un défaut d’apport : un nutriment n’est pas contenu ou en quantité suffisante dans les apports quotidien de façon volontaire ou non. On rencontre ce problème lors d’un régime restrictif par exemple, lorsque l’on est dans l’impossibilité d’apporter un nutriment en particulier ou bien quand certaines substances détruises certains composants de l’aliment (médicament, substances toxiques ou naturelles) ou encore chez les végétaliens ou végans.
  • une mauvaise absorption : le tube digestif absorbe mal les composants du bol alimentaire soit à cause d’un problème mécanique ou chimique : maladies qui touchent l’intestin (irritations, malabsorption…).
  • un manque d’assimilation : dans ce cas, le tube digestif fait son travail en absorbant correctement les nutriments mais le corps n’arrivent pas à s’en servir normalement, les métabolismes de ne se font pas correctement. On retrouve ce problème chez les diabétiques qui n’arrivent pas à gérer leur taux de sucre dans le sang.
  • certaines populations : les carences vont être augmentées chez certaines personnes qui connaissent des transformations ou qui ont des comportements particuliers : la femme enceinte, la personne âgée, les sportifs de haut niveau,  les consommateurs de certains médicaments ou drogues, les personnes qui subissent des activités très stressantes.

Comment reconnaitre une carence nutritionnelle? Quels sont les symptômes?

Les carences nutritionnelles vont s’exprimer différemment dans le corps selon le nutriment ou le micro-nutriment dont le corps est carencé. on trouve des signes généraux que l’on constate dans de nombreuses carences comme la fatigue, pâleur, maux de tête, difficulté pour se concentrer, sensibilité aux infections, douleurs musculaires dans les membres, problèmes de peau, de cheveux, d’ongles, sensation de se sentir faible…

Vous pouvez ressentir plusieurs de ces symptômes, pas forcément tous ou encore en avoir d’autres. Cependant, si vous êtes sujets à plusieurs symptômes de cette liste, cela peut vous faire penser à une carence nutritive qu’un médecin vous confirmera avec des analyses complémentaires.

Les carences les plus courantes vont s’exprimer de la sorte :

  • La carence en fer : grande fatigue, pâleur, peau sèche, lèvres gercées, peau fragilisée.
  • La carence de vitamine D : c’est la plus courante car elle toucherait 50% de la population mondiale. Elle provoque fatigue, crampes musculaires, retard ou troubles de la croissance osseuse, irritabilité, manque de concentration, besoin plus important de sommeil.
  • La carence en vitamine B12 : fatigue, trouble de la mémoire, pâleur. Les végétariens, végans, végétaliens sont très concernés car c’est cette vitamine se retrouve principalement dans la viande.
  • La carence en protéines : cette dernière se retrouve dans les pays en voie de développement chez les jeunes enfants jusqu’à 3 ans lorsque ces derniers ne consomment pas de protéines animales ou ne sont pas allaités. Ces enfants sont fatigués voir apathiques, irritables. Si la carence persiste, il y aura un retard ou un arrêt de la croissance, une perte de poids, une perte de la masse maigre (muscles), le ventre qui gonfle, des troubles digestifs.
  • La carence en magnésium : elle représente 23% de la population française chez les femmes. Elle s’exprime par une fatigue, irritabilité, stress, crampes musculaires, vertiges, maux de tête, arythmie, nausée, engourdissement ou picotements des membres. Les besoins sont augmentés chez la femme enceinte et allaitante, le sportif de haut niveau, les personnes particulièrement sujettes au stress.

Comment éviter ou traiter une carence nutritionnelle?

La première chose à faire est de consulter un médecin qui va procéder à des examens pour identifier si il y a une carence alimentaire et si oui, laquelle.Dans un second temps, comme elles l’indiquent, les carences alimentaires vont se traiter grâce aux aliments dans la plupart des cas. Il convient donc d’adopter un régime alimentaire équilibré et varié.

L’équilibre alimentaire repose sur les repas de la semaine complète et le choix des aliments doit être le plus varié possible. Pour les repas principaux, vous devez consommer une source de légumes (crus ou cuits ou les deux), une source de produits céréaliers (riz, pâtes, semoule, ebly, mélange de céréales…), une source de protéines (viande, poisson ou œuf), si vous le souhaitez un produit laitier et enfin un fruit.

Certaines carences alimentaires vont nécessiter des compléments alimentaires pour que les taux reviennent à la normale, comme la carence en fer par exemple. Votre médecin vous conseillera et vous prescrira les compléments adéquats.

Conclusion

La carence alimentaire est le plus souvent bénigne et réversible à partir du moment ou l’on ré-intègre l’élément nutritif manquant. Dans la majorité des cas, les symptômes généraux des carences nutritionnelles doivent vous alerter et vous faire prendre conseil auprès de votre médecin.  Retrouvez tous les symptômes et leurs traitements sur https://www.santescience.fr. Prenez soin d’avoir une alimentation équilibrée et variée pour éviter ou traiter une carence nutritionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *