Le Moringa : bienfaits de cette plante méconnue
Blog nutrition santé » sport » Le Moringa : bienfaits de cette plante méconnue

Le Moringa : bienfaits de cette plante méconnue

Le Moringa Oleifera est un arbre originaire d’Inde (au sud de l’Himalaya) et du Sri Lanka et qui est cultivé également en Afrique, en Asie et en Amérique latine pour ses nombreuses vertus nutritionnelles. Cet arbre qui résiste aux sécheresses et peut mesurer jusqu’à 10 mètres de haut est une véritable source de detox grandeur nature dont on utilise ses racines, ses graines, ses feuilles, ses fleurs, son écorce. La médecine Ayurvédique l’exploite sous toutes ses formes depuis des décennies.

De cet arbre, tout est utilisé mais se sont dans les feuilles que se concentrent les plus grandes de ses propriétés.

De nos jours, le Moringa est très sérieusement étudié et est désormais utilisé en tant que complément alimentaire pour plusieurs raisons : son apport en protéines, en vitamines et minéraux.

Richesse en minéraux

Le Moringa dans sa globalité est très riche en minéraux et plus particulièrement en calcium, potassium, fer, magnésium. Il est donc très intéressant pour les personnes qui ne peuvent pas consommer de produits laitiers (intolérance au lactose) et qui sont soucieux d’apporter du calcium à leur organisme. D’ailleurs des compléments alimentaires comme Moringasiam ont été élaborés à partir de graines de Moringa 100% naturelles.
A titre indicatif, on retrouve dans le lait 120 mg de calcium pour 100 ml de boisson, dans les feuille de Moringa, on a 2100 mg ce qui en fait donc une source privilégiée. On pense aux personnes intolérantes au glucose et qui ne peuvent donc pas manger de produits laitiers, ils ont accès grâce à cette plante au calcium de manière très simple.

Richesse en protéines

Un atout non négligeable du Moringa est sa teneur en protéines : 25 % de protéines. A titre indicatif, une viande en contient 18% en moyenne. Le moringa est donc une excellente source de protéines végétales et ce qui lui confère un intérêt de plus c’est que la suite d’acides aminés qui composent cette protéine végétale est complète, il ne sera donc pas nécessaire de manger autre chose avec le moringa pour que sa protéine s’active. Les végétariens et végétaliens trouveront donc dans cette plante une excellente source de protéines végétales.

Se sont dans les feuilles que l’on trouvera la concentration la plus forte de protéines. Pour plus de praticité les feuilles sont séchées et réduites en poudre, elles sont donc facilement consommables dans une alimentation traditionnelle.

Apport en graisses végétales

Le Moringa va apporter des acides gras essentiels oméga 3 et oméga 9, on trouve donc également des produits de beauté, des crèmes hydratantes à base de cette plante.

Sous quelle forme consommer le Moringa?

Il se consomme entièrement : racine, écorce, feuilles, fleurs, graines. Les propriétés nutritionnelles se concentrent cependant tout particulièrement dans les feuilles.
Ces dernières vont donc subir une transformation pour être plus facilement consommées : on les sèche puis on en fait une poudre.

Cette poudre peut être ajoutée à notre alimentation donc des préparations type gratin, gâteaux, yaourt…. On en trouve aussi sous forme de gélule ou en infusion.

Conclusion

Le Moringa est un complément alimentaire qui a des propriétés nutritives très intéressantes de part sa composition en calcium et en protéines. Les autres minéraux ne sont pas  en reste comme le potassium, le fer ou le magnésium.

C’est un complément alimentaire qui peut être utile pour les personnes qui ont des soucis d’ostéoporose, pour la croissance des enfants, pour les végétariens et végétaliens afin qu’ils puissent conserver une alimentation équilibrée.

Le Moringa ne présente pas d’effet indésirable si il est consommé sans excès : il peut donc être manger en toute confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *