Poudre protéinée : comment choisir un produit de qualité ?
Blog nutrition santé » sport » Poudre protéinée : comment choisir un produit de qualité ?

Poudre protéinée : comment choisir un produit de qualité ?

Bien que l’imaginaire collectif ait construit une vision péjorative sur les poudres protéinées, celles-ci sont de plus en plus plébiscitées par les sportifs. En effet, les processus de fabrication se sont améliorés, permettant la naissance de produits de meilleures qualités. On trouve de nombreuses poudres protéinées sur le marché et chacune a ses propres propriétés. Faisons ensemble un petit tour d’horizon des produits les plus consommés et voyons ensemble quelles sont leurs spécificités.

La Whey

La Whey, composée de protéines de lactosérum, est la poudre protéinée la plus vendue sur le marché. Cette protéine est issue du lait de vache frais. Bien sûr, il n’existe pas un seul type de lactosérum. Comme vous pouvez le constater sur Yam-nutrition.com, les poudres protéinées Whey ont des labels, certifiant la méthode de fabrication utilisée pour obtenir le produit. Par exemple, la protéine Volac® est une marqué déposée, considérée comme une référence en termes de protéines de lactosérum. Elle se revendique de qualité supérieure en justifiant l’utilisation de processus industriels de séchage des protéines les plus évolués, ainsi que des systèmes à microfiltration croisée.

D’autres critères de sélection sont à prendre en compte pour la Whey :

  • Le pourcentage de lactose : si possible, moins de 1%.
  • L’origine de l’isolat.
  • L’absence d’OGM.
  • L’absence d’hormones et d’antibiotiques.
  • L’absence de Xanthane, Carraghénane et d’huile de palme.

La Whey a pour vocation d’être consommée pour accompagner le développement musculaire. Elle s’utilise après l’entrainement pour profiter de l’assimilation rapide de cette protéine riche en BCA, mais peut également servir de collation. Son dosage est compris entre 1,5g et 2g de protéines par kilo de masse corporelle.

La caséine

La caséine, tout comme le lactosérum, est une protéine issue du lait. Seulement, la caséine est définie par une diffusion lente ou différée, et son assimilation demande des efforts digestifs. Ainsi, son utilisation diffère grandement de la Whey : elle se consomme généralement en complément alimentaire le soir avant de dormir, ou entre deux repas éloignés (afin d’éviter la fonte musculaire provoquée par le catabolisme). L’apport de protéines sur une longue durée a pour objectif de maintenir la masse musculaire lors des périodes sèches, dans un régime pauvre en calories, tout en éliminant les cellules graisseuses.

Encore une fois, il n’existe pas un seul type de caséine. En effet, nous pouvons différencier les produits contenant de la caséine selon les procédés de fabrication utilisés. Ainsi, la caséine micellaire extraite à froid est de qualité supérieure par rapport au caséinate de calcium. Elle conserve toutes les propriétés de la protéine, alors que le procédé chimique utilisé pour le caséinate de calcium a tendance à la dégrader. La caséine est considérée comme une excellente source de protéines de haute qualité. Son aminogramme complet lui permet de ne pas dépendre d’autres sources de protéines pour maintenir la masse musculaire maigre.

Le gainer

Le gainer est une poudre protéinée enrichie en glucides. Son utilisation est très spécifique : elle est recommandée aux personnes ayant de réelles difficultés à prendre du poids. En effet, son apport calorifique est nettement supérieur aux deux autres poudres protéinées que nous avons présentées. Attention, il est important de vérifier la nature des glucides utilisés et de s’assurer que le produit ne contienne pas de maltodextrine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.