Découverte de la cuisine nord thailandaise

Découverte de la cuisine nord thailandaise

Découverte de la cuisine nord thailandaise
4 (80%) 1 vote

Au niveau culinaire, la Thaïlande s’illustre par sa cuisine épicée, ses nombreux plats emblématiques comme le Pad Thaï ou le Mango sticky rice, dessert dont on ne peut se passer une fois que l’on y a goûté. Mais moins connue, la cuisine du Nord de la Thaïlande vaut le coup d’œil.

Le nord et l’influence de la Birmanie

Lorsque l’on parle de la cuisine du nord de la Thaïlande, on se réfère à la zone dont Chiang Mai est la capitale, avec Pai, Chiang Rai en renfort. Cette partie du pays est très influencée par la culture Birmane. Mais ce n’est pas tout. La cuisine nord-thaïlandaise est une sorte de Melting pot gastronomique. En effet, en plus des ondes Birmanes, la cuisine est pleine de références à la cuisine Chinoise, mais aussi Indienne.

Des saveurs plus douces

Alors que la cuisine pimentée (parfois trop pour nos palais européens !) domine dans la plupart des provinces et villes Thaïlandaises, la cuisine du nord est elle plus douce. Elle n’est pas dénuée de toute épice pour autant et loin d’être fade elle bénéficie d’une gamme de saveurs variée et très riche.
Dans les diverses préparations, on retrouve presque toujours du riz gluant.
Le porc est aussi la viande la plus présente dans tous les plats. Ces derniers sont aussi accompagnés de nombreuses sauces, la plupart du temps d’origine chinoise. Au autre trait caractéristique de cette cuisine particulière est qu’elle est amatrice de l’amertume, ce qui change des plats que l’on peut déguster dans les autres parties de la Thaïlande.

Quelques plats emblématiques

plat thailandais nam prikCeux qui se sont déjà rendus à Chiang Mai auront sans doute remarqué que le curry est l’un des mets les plus répandus. Il en existe bien sûr un grand nombre de variantes : légumes, porc, bœuf, tofu…
Les noodles ont aussi bonne presse, on y reconnaît ici les racines chinoises notamment. Le Khao Soi est une combinaison de ces deux derniers plats : des nouilles frites croustillantes dans un bouillon de curry et coco.
Les nam prik sont aussi à tester ! Il s’agit de sauces plus ou moins pimentées à base de tomates et piments rouges ou verts.
On peut en profiter pour les manger avec la célèbre saucisse grillée de Chiang Mai que l’on trouve sur quasiment tous les stands de street food de la ville, à accompagner de citron vert bien sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *