La recette de Potjevleesch

La recette de Potjevleesch

La recette de Potjevleesch
3.3 (65%) 4 votes

Le Potjevleesch est un plat flamand composé de viandes diverses confites dans des pots. Jusqu’à ce jour, il n’existe pas d’informations sûres sur l’origine de ce plat, mais fondamentalement, c’est un plat qui est né dans les fermes. Avec le temps, la recette est devenue une vraie tradition qui s’accompagne désormais de frites et d’une salade légère. Voici la recette facile de Potjevleesch.

Les ingrédients pour préparer le Potjevleesch

Pour un bon  Potjevleesch, il faut plusieurs variétés de viandes blanches à savoir :

  • 300 g de chair de lapin
  • 300 g de jarret de veau
  • 300 g de blancs de poulet
  • 300 g d’échine de porc

À cela, il faut ajouter d’autres ingrédients qui serviront à faire la marinade :

  • 4 gousses d’ail
  • 2 clous de girofle
  • 2 carottes
  • 1 sachet de gelée
  • 1 cuillère à café de baies de genièvre
  • Du bouquet garni
  • 650 ml de vin blanc
  • 200 ml de vinaigre de vin
  • Du sel et du poivre

Comme vous le remarquez, c’est un plat très riche en viande. Sa préparation demande donc un certain savoir-faire.

La préparation du  Potjevleesch

Commencez à nettoyer les 4 viandes puis à les égoutter avant de les couper en gros morceaux.

Préparer une marinade avec le vin, le vinaigre, les clous de girofle, les baies de genièvre, l’ail émincé, le sel et le poivre.

Tremper les morceaux de viande dans la marinade. Veillez surtout à ce qu’ils soient bien immergés, filmez le récipient et mettez-le au réfrigérateur pendant 24 heures.

Au bout de ce délai, mettre les morceaux de viande avec la marinade et des carottes coupées en dés ou en rondelle, selon votre préférence, dans des terrines.

Après avoir laissé préchauffer votre four à 150°C, enfournez les terrines pendant 3 heures.

En attendant, préparez la gelée en suivant les instructions sur le paquet et ajoutez à la viande; enfournez à nouveau pour 20 bonnes minutes.

Une fois que c’est cuit, il faudra laisser refroidir avant de le placer au frais pendant 12 heures.

Histoire du Potjevleesch

Le terme « Potjevleesch » signifie « petit pot de viande » en néerlandais. À l’origine, ce fut un plat qui permit de confire de la viande en hiver pour la conserver sans avoir recours au salage ou au séchage. C’est donc un plat qui se mange froid et même aujourd’hui, cela n’a guère changé

Ce plat est passé de plat de fermier à un plat festif en quelques années. On en mangeait pour les grandes fêtes ou les retrouvailles en famille. Bien entendu, il était accompagné et à ce propos, il existait plusieurs variantes.

Avec quoi manger le Potjevleesch ?

Le Potjevleesch est un plat qui s’accompagne de diverses manières. Mais vu que c’est un plat froid, il est souvent conseillé de l’accompagner avec quelque chose de chaud qui fasse fondre la gelée. Généralement, une bonne portion de frites. Certains se permettaient de rajouter de la salade pour équilibrer l’ensemble. Mais, le Potjevleesch peut aussi se manger avec du bon pain en petit déjeuner ou de riz avec des légumes sautés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *