La Flammekueche maison : aussi rapide à préparer que délicieuse à déguster !

La Flammekueche maison : aussi rapide à préparer que délicieuse à déguster !

La Flammekueche maison : aussi rapide à préparer que délicieuse à déguster !
5 (100%) 1 vote

C’est le plat alsacien par excellence qui se marie à merveille avec le célèbre riesling ou, pour la tradition, avec une bière du pays ! La cuisiner sur une pierre réfractaire vous donne un rendu si délicieux, qu’il en devient difficile de la partager avec ses invités ! Voici notre recette pour une flammekueche qui vous donnera des envies de voyages en Alsace !

L’histoire d’une recette traditionnelle qui ne date pas d’hier

Tout commence par un four à bonne température

La tarte flambée est un plat typique de la cuisine alsacienne, mais aussi des régions environnantes, dans le Pays de Bade, du Palatinat, et de la Moselle. Son nom alsacien signifie « cuite à la flamme ». Sa création date de l’époque à laquelle les paysans avant pour habitude de faire cuire leur pain une à deux fois par mois.

La cuisson du pain était alors l’occasion de faire la fête et de se réunir. Une fois les miches préparées, il restait une partie de l’appareil qui était alors recouverte de lait caillé, puis, progressivement, de fromage blanc, d’oignons et de lardons.

On chauffait le four au feu de bois, mais il fallait un certain temps avant qu’il ne soit pas trop chaud et atteigne une température correcte pour les pains. C’était le moment idéal pour la flammekueche ! On profitait donc de ce haut degré de chauffage, plus propice à des cuissons de pizza par exemple, pour la cuire « à la flamme » pendant quelques minutes.

Les paysans repoussaient les braises et glissaient la pâte fine dans le four à bois de pierre : elle était prête quand les bords, visités par les flammes, commençaient à noircir. Présentée sur une planche à découper de boulanger, elle était ensuite découpée en rectangles et partagée. Chacun roulait alors sa propre part pour la déguster avec les doigts. Un autre plat qui pourrait vous plaire : Potjevleesch.

Démocratisation de la recette régionale

Encore aujourd’hui, on mange toujours la flammekueche avec les doigts dans les restaurants alsaciens les plus traditionnels. Étant plus généralement dégustée en famille dans les foyers, cette recette n’a fait son apparition dans les restaurants que dans les années 1960.

Vous pourrez retrouver une variante fréquente de la célèbre tarte flambée dans le Haut-Rhin où l’on aime lui ajouter du munster. Pas tout à fait le genre de plat équilibre que pourrait vous conseiller la blogueuse Léa (http://www.les-histoires-de-lea.fr/astuces-pour-cuisiner-sain-et-simple/), mais servi avec une salade, c’est si bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *